Ondine    
Atelier d'exploration harmonique

Ondine

Petit historique de la synthèse photosonique.

Le système de la synthèse photosonique a été imaginé en 1972 par Jacques Dudon, qui l'a lui-même réalisé. Les premiers disques étaient découpés manuellement par Jacques Dudon dans des feuilles de carton, jusqu’à ce que Daniel Arfib, en 1986, réalise un logiciel permettant leur création par ordinateur, au moyen d’une table traçante. En 1996, Patrick Sanchez perfectionne ce procédé en développant le logiciel “WaveLoom”, qui génére des images numériques directement imprimées sur des supports transparents. Les disques photosoniques permettent de créer facilement des échelles harmoniques étudiées par l'Atelier d'exploration harmonique fondé par Jacques Dudon depuis plus d'une vingtaine d'années.

Ondine, un créateur de disques photosoniques en ligne.

 

Le logiciel libre Ondine (2001), développé par Michel Gaillard dans le langage de programmation XLogo, permet de créer l'image d'un disque photosonique en entrant deux listes de paramètres :

  • La première liste régit les hauteurs des différents degrés de votre échelle harmonique : les nombres de cette première série indiquent simplement le nombre de répétitions de l'onde pour chacune des couronnes du disque. Par exemple : 8 9 10 11 12 13 14 15 16 indique que l'onde est répétée 8 fois sur la couronne centrale, puis 9 fois sur la deuxième couronne, 10 fois sur la troisième, etc., et 16 fois sur la dernière. Il y aura donc autant de couronnes sur le disque qu'il y aura de nombres dans cette première liste. Les nombres seront entrés à la suite, du plus petit au plus grand, simplement espacés.
  • La seconde liste régit le timbre de l'onde sonore en créant son “code barre”. Ce code barre, ou pattern, sera répété pour chaque couronne le nombre de fois indiqué par chacun des nombres de la première liste. Le premier nombre de cette seconde liste détermine la largeur relative du premier trait (transparent), le second détermine la largeur relative du deuxième trait (noir), le troisième la largeur relative du troisième trait (transparent), le quatrième la largeur relative du quatrième trait (noir), etc. Chaque rang impair correspond donc à l'épaisseur relative d'un trait transparent, chaque rang pair à l'épaisseur relative d'un trait noir. Par exemple, la liste
    1    3    2    4    3    1

    donnera la séquence suivante :
    ▒███▒▒████▒▒▒█
  • où le premier trait transparent a une largeur de 1 unité, le trait noir suivant de 3 unités, le trait transparent suivant de 2 unités, le trait noir suivant de 4 unités, le trait transparent suivant de 3 unités et le dernier trait, noir, de 1 unité. L'onde la plus simple, ▒█, est, bien entendu, codée 1 1 (un trait transparent suivi d'un trait noir de même épaisseur).


    Les valeurs vous seront demandées dès que vous lancerez le programme. Pensez à séparer simplement les nombres par un espace (sans virgule ni aucun signe typographique) dans chacune des listes.


    Une fois le disque créé, il ne vous restera plus qu'à capturer l'image : menu Fichier‣Capturer l'image‣Enregistrer sous...

    Capture d'image



    Ondine, créateur de disques photosoniques
    Ondine en ligne


    Si vous rencontrez des difficultés à lancer Ondine en ligne :

    1. Téléchargez le programme Ondine.

    2. Lancez l'interface Xlogo.

    3. Dans l'interface Xlogo (menu Fichier/Ouvrir), ouvrez le programme Ondine que vous avez téléchargé.

    4. La page du programme s'ouvre alors. Il ne vous reste qu'à valider le programme en cliquant sur la première icône, en haut à gauche : valider